Le contexte



L’AGRICULTURE MONDIALE
EN QUESTION

La croissance continue de la population mondiale et de son niveau de vie augmente la demande en viande et en poisson d'élevage.

La durabilité de l'approvisionnement en protéines pour l'élevage et l'aquaculture est remise en question...

VERS UNE PENURIE ?

L’urbanisation et le changement climatique pèsent sur les ressources : moins de terres agricoles, sécheresse, pollutions...

Une part importante de la pêche océanique est destinée à l’alimentation des poissons d’élevage, à des prix toujours croissants.

DES RESSOURCES GASPILLEES

25% de la production alimentaire est perdue alors qu'elle est parfaitement consommable : invendus, produits hors calibre…

L'agriculture et les industries agroalimentaires produisent des résidus sains et riches en nutriments mais sous-valorisés ou éliminés comme déchets

Notre projet

convertir les résidus organiques par des insectes


• L’insecte que nous utilisons est l’Hermetia illucens, ou « mouche soldat ».

• Nous avons mis au point un itinéraire technique d’élevage applicable à grande échelle.

• Un modèle sûr et documenté recommandé par la FAO, objet de nombreuses publications scientifiques

    LES LARVES D'HERMETIA

    Une grosse taille :
    140 à 200 mg, 20 mm de long

    Une croissance très rapide :
    x 5000 en 3 semaines.

    Très vorace :
    un élevage transforme jusqu'à 10 kg/m2/j de résidus organiques

    Riche en protéines
    (35 à 40% sur matière sèche) et en graisses (25 à 35%).

COMMENT ça marche ?



Une solution durable

Une solution "naturelle"

La larve d'Hermetia illucens a d'excellentes qualités nutritives,
déshydratée elle se compare à la farine de poissons. .

La mouche adulte ne s'alimente pas, elle n'est vecteur d'aucune maladie, ne transmet pas de parasites, ne cherche pas le contact des animaux.

Originaire des régions tropicales mais présente sur tous les continents,

Les larves se nourrissent naturellement de résidus en décomposition.

Par leur prolifération, les larves empêchent le développement des champignons et bactéries dans les résidus, elles bloquent le développement des odeurs et des autres mouches.

Les larves font partie du régime naturel des poissons et oiseaux insectivores…

Une solution "éprouvée"

Olivier de Serres – Paris 1600 :
« VERMINIERE : fosse…remplie de crotin de cheval mêlé avec la chair des animaux qui meurent ou les débris de ceux qu'on mange dans l'intention d'y faire naître des larves de mouches & autres insectes pour les faire manger aux poules aux dindons aux canards & pour en nourrir les poissons des étangs & des viviers... »

Les opportunités

Une solution qui résout un double problème :
le traitement des résidus alimentaires, la production durable de protéines pour l'aviculture et l'aquaculture.

Avec une consommation mondiale de plusieurs millions de t/an de farines protéinées
et une production omniprésente de résidus alimentaires, le potentiel est de plusieurs milliers de « fermes d'insectes » dans le monde.

Une solution de proximité, écologique et à faible consommation de surface, dans la logique du développement durable et de l'économie circulaire.




NOS PRODUITS

             

larves vivantes, larves fraîches congelées, larves entières déshydratées

l'équipe

4 associés fondateurs expérimentés
Jérôme COSTIL
Président
51 ans, ingénieur agro. 25 ans d’expérience dans l’animation de sociétés greentechs, en France et les pays du Sud.
Pierre Godefroy
Directeur associé
47 ans, ingénieur arts & métiers, expérience en management de sociétés industrielles.
Jan-François CHAMOUX
Directeur associé
47 ans, ingénieur arts & métiers, expérience en conception et exploitation d’installations de traitement de déchets
Christophe TRESPEUCH
Directeur associé
40 ans, Vétérinaire spécialisé en élevage et durabilité des systèmes alimentaires

...Et son implantation

Un site industriel d'accueil
MUTATEC est implantée sur le site industriel SOTRECO (entre Marseille et Avignon),
un centre de compostage de déchets organiques de 40 000 t/an, proche du marché de gros de fruits et légumes de Châteaurenard,
et disposant de bancs d'essais, ateliers, laboratoire, ingénieurs et techniciens mis à disposition du projet.









NOS PARTENAIRES

contactez mutatec